Le temps qui passe, notion abstraite s'il en est, renvoie à des interprétations toutes plus diverses les unes que les autres...

Pour certains, le temps est une ligne, que l'on découpe en intervalles (jours / heures / secondes, etc) afin de le mesurer. Pour d'autres, le temps est un arbre où chaque embranchement représente un futur possible, voire même une dimension parallèle. Pour d'autres encore, le temps est un cercle, un éternel recommencement, à l'image du cycle du changement des saisons.

Mais à l'échelle d'une vie humaine, le temps ne se subdivise pas en secondes, en embranchements ou en cercle : C'est plutôt, à l'image de l'énigme du Sphinx à l'adresse d'Œdipe, la succession de trois étapes : l'enfance, l'âge adulte et la vieillesse.

Ce sujet vous propose d'illustrer cela en écrivant vous-même une histoire à trois temps. Présentez-nous un narrateur / un personnage aux trois temps différents de son existence. Quels sont ses rêves ? Ses illusions ? Ses désillusions ? Comment évolue-t-il/elle ? Quel regard porte-t-il/elle sur son futur lors de l'enfance ? Quel regard porte-t-il/elle sur son enfance aux portes de la mort ? 

Pas de contrainte de genre.

Contrainte de forme : Texte subdivisés en trois parties représentant les trois époques (enfance/âge adulte/vieillesse) du personnage principal.

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Textes soumis:
  • Attraper la vie - par PamelaChougne.

  • Commentaires réservés aux utilisateurs inscrits.